Audace missionnaire

Après la Pentecôte, un souffle missionnaire puissant anime les Apôtres qui les entraîne à rayonner dans toutes les directions à partir de Jérusalem pour annoncer ce Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, qui appelle chaque homme à participer au renouvellement de toute l’humanité et même de toute la Création pour la libérer du Mal et de la mort et la faire entrer dans la communion avec l’Amour. Souffle qui les pousse même jusqu’au martyre, chacun dans un pays étranger différent et qui suscite dans son sillage tous les saints qui jalonnent l’histoire de notre Église au cours de ces deux millénaires, brûlés par ce même désir de faire connaître ce Dieu-Amour.

Quel décalage entre ce souffle apostolique missionnaire et notre peur personnelle qui nous entraîne parfois à mettre en sourdine notre foi face aux autres et même parfois à la taire ! Pourtant, c’est bien à une proclamation lumineuse à laquelle le Seigneur Jésus nous appelle : "Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. "

Comment chasser cette peur de témoigner et aviver le désir d’illuminer nos frères qui, sans le Christ, doivent trouver le sens de leur vie dans les loisirs, la consommation, les valeurs de la république, et pour les plus spirituels, dans leur famille, dans une religion non pleinement libératrice ou dans le développement personnel ? Qui les éclairera sur cette œuvre du Père, par le Fils dans l’Esprit qui appelle tous les hommes au don de leur vie au service des autres pour entrer dans LA Vie qui s’accomplit dans la communion à l’Amour ? L’amour de nos frères nous presse.



Puissions-nous nous porter les uns les autres dans la prière afin de progresser ensemble dans l’audace missionnaire. Je me confie particulièrement à votre prière pour cette nouvelle mission qui m’est confiée à la paroisse Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts. Je rends grâce pour chacun de vous, pour toute la richesse que vous m’avez apportée pendant 8 ans. Vous avez forgé une bonne part du prêtre que je suis aujourd’hui.

Puisse le Seigneur vous bénir et donner à Sainte-Clotilde de rayonner toujours davantage dans ce beau quartier.

Père Édouard DACRE-WRIGHT



Contact express