C’EST OUVERT

Votre paroisse que je découvre présente le visage souriant d’une personnalité ouverte. Au cœur de ce beau quartier du 7ème arrondissement, la Basilique dresse ses deux flèches fameuses comme un appel redoublé à lever les yeux vers celui qui trône dans les cieux parce qu’il est descendu sur la terre y établir son règne d’amour et de vérité. L’accueil attentif et chaleureux que j’ai trouvé auprès de tous ceux que j’ai rencontrés depuis mon arrivée, je suis sûr que vous êtes disposés à l’offrir à tous ceux qui viennent y chercher les bienfaits que le Christ dispense à tous les hommes par les soins de son Église.
L’ouverture n’est pas une obligation ajoutée à une entité préalable, elle est caractéristique de l’être évangélique de l’Église et nécessaire à sa santé spirituelle. Le Pape François nous en avertit fermement : la cause des très graves abus que nous déplorons ces temps-ci est à chercher dans un certain cléricalisme qui n’est autre qu’une forme de repli sur soi ecclésiastique. Dieu merci, la Paroisse Sainte-Clotilde rayonne du dynamisme de nombreux fidèles, femmes et hommes, qui la portent par leur dévouement généreux et leur prière fervente.



Invoquons l’Esprit Saint avec confiance puisque le Christ en a ouvert la source en abondance par sa mort sur la croix. « Effata », le soupir qu’il pousse les yeux levés au ciel dans l’évangile d’aujourd’hui,
s’adresse d’abord à son Père. Il rappelle la prophétie d’Isaïe : « Ah, si tu déchirais les cieux et si tu descendais… » La guérison du sourd-muet, comme tout acte de salut de Dieu, s’accomplit par la puissance de l’Esprit donné par le Père à la prière du Fils. Il a ouvert et nul ne pourra fermer, mais si nous ne l’accueillons pas nous rendrons vain son sacrifice. Laissons-le ouvrir nos cœurs à la Parole et nos bouches à la louange.

Père Marc Lambret

Contact express